Boutures

Voici quelques petits rappels et autres généralités sur le bouturage. Je ne vais pas faire un court détaillé sur le bouturage, on en trouve facilement sur les bon sites de jardinage. La manière de bouturer dépend bien sûr de la plante, mais voici quelques principes qui s’appliquent à la plupart des boutures, et qu’il est toujours bon de rappeler :

  • La température doit être stable, 15-25°C en général. C’est pourquoi il vaut mieux bouturer au printemps/automne.
  • Gardez les boutures dans un endroit lumineux, mais pas au soleil direct.
  • Le substrat doit être drainant et léger ; on recommande en général au moins 1/3 de sable. Son humidité doit rester constante.
  • A l’étouffé ou pas : le choix peut être dur. L'”étouffé” sert à garder une certaine humidité dans l’air, surtout quand il fait chaud. Faites les boutures à l’étouffé pour les plantes dont les feuilles sèchent rapidement ; mais attention, si le milieux est trop humide, la bouture va pourrir, et sil il n’est pas assez humide, la bouture sèche ; il n’y a pas de règle précise, c’est l’expérience qui compte, il faut essayer et recommencer.

Faites toujours plus que nécessaire ; si on veut 2 plantes, en faire 6 ! Si toutes prennent çà en fait toujours 4 à donner. Si possible utilisez des pots assez grands (15cm) avec plusieurs boutures par pot plutôt que plusieurs pots avec une bouture, moins facile à contrôler ; par contre il faudra séparer les plantes une foi l’enracinement fini et les planter en pots individuels, ce qui peut être délicat.

Si après une semaine les boutures sont mortes cela veut dire que la plante ne se bouture pas, ou que les boutures ont mal été faites (mauvais choix de bois, mauvaise période, etc…). Il faut compter en moyenne un mois pour que les boutures s’enracinent. Bien sûre cela dépend de la plante, ce n’est qu’une moyenne. Après un mois surveillez sous le pot toute apparition de racines. Certaines plantes bouturées peuvent faire de nouvelles feuilles, mais cela ne veut pas dire que la bouture est réussie. La plante tire ses nutriments du bois de la bouture pour faire ces nouvelles feuilles sans que l’enracinement soit fait. Et souvent ces boutures meurent après quelques semaines (je citerai par exemple la verveine citronnelle, les rosiers).

Beaucoup de sites de jardinage avec description de plantes expliquent comment les bouturer (époque, type de bouture, etc…). Regardez aussi si il n’y a pas d’autres méthodes de propagation plus facile que le bouturage ; le marcottage, par exemple, n’est que peut utilisé mais pourtant est très facile est donne de bon résultats sur certaines plantes (l’osteospermum par exemple).

La réussite dépend de beaucoup de facteurs mais surtout de la “main verte”. Je peux échouer de manière répétée là où mon/ma voisin(e) réussira toujours, et vice versa sur d’autres plantes.

Liste (incomplète) des boutures du jardin

PlanteTypePériode
BrugmansiaOuverteAoûtTrès facile
Coréopsis lanceolataOuverteAoûtTrès facile
Gaura roseÉtouffé
Ouverte
Août
Novembre
30% de réussite
90%
Graptopetalum paraguayenseOuverteToute l’annéeTrès facile
HortensiaOuverteAoûtTrès facile
OsteospermumOuverteAvrilTrès facile
Verveine citronnelleSec
Étouffé
Avril
Août
Aléatoire
Aléatoire
Verveine de Buenos AiresÉtoufféAoût30% de réussite