Trucs et Astuces


Arbre de Noël

Après les fêtes de fin d’année, nous plantons notre sapin de Noël dans le jardin, ou plutôt on le pose et le décore avec ce qu’on peut trouver. En effet le sapin, après quelques mois de séchage est un très bon allume feu pour le BBQ, les branches prenant feu facilement. En avril nous commencerons à dépouiller l’arbre de ses branches pour démarrer le BBQ. Un moyen écologique de se débarrasser de l’arbre.

En attendant les belles saisons des BBQ


Arroseur de pots

Une méthode pour arroser les pots en été quand on est absent. Utilisez un morceau de gaine électrique dans lequel on fait passer une ‘mèche’ en coton (lanière de serpillière par exemple). Un bout de la gaine va dans le pot, l’autre dans une bouteille d’eau.

Le bout à gauche va dans la bouteille, celui de droite dans le pot

Pour de la gaine de 32mm, utilisez une bouteille de 5l, et une lanière de serpillière de 10cm de large environ. La lanière est roulée sur elle même pour former une mèche ; puis un bout est attaché à un morceau de fil de fer pour pouvoir la passer dans la gaine. Une des extrémités de la mèche est repliée sur la gaine sur quelques centimètres, et est attachée avec du fil de fer. Ce coté là ira dans le pot de la plante. Nous avons aussi testé avec une gaine de 25mm et une bouteille de 1.5l.

Cela marche plus ou moins bien, cela dépend du substrat, des plantes et de leurs volontés à aspirer l’eau. Normalement on voit le niveau de l’eau baisser dans la bouteille de quelques centimètres par jour. Après 10 jours aucune plante n’est morte. Bien sur du point de vue esthétique cela laisse beaucoup à désirer.

Au retour de vacances. Les œillets d’Inde ont presque tout bu, le dipladénia (pot bleu) et les zinnias ont bu 50% de leurs bouteilles.


Bordures

Voici quelques idées de bordures utilisées dans notre jardin. Chacune a ses avantages et inconvénients :

  • Bordure de galets, posés simplement au sol. Très facile à mettre en place, peut être facilement modifiée ; laisse passer les mauvaises herbes, s’enfonce lentement dans le sol et doit être remise en place régulièrement. A utiliser quand on est pressé et que l’on ne sait pas trop ce qu l’on va faire.
  • Bordure de tuiles canal, posées à l’horizontale. Facile à mettre en place, donne de la hauteur aux plates bandes ; les courbures et angles peuvent poser problèmes.
Tuiles canal à l’horizontale
  • Bordure de tuiles canal, posées à la verticale. Long à mettre en place, à utiliser surtout pour les plantes bandes surélevées, ou pour créer des paliers.
  • Bordure maçonnée. Personnellement je pense que se sont les plus belles. Mais pas modifiables, long à mettre en place. A utiliser quand on est bien sur de soi. Je conseille de créer d’abord la bordure de manière temporaire (galets, planches), et que plus tard, 1 an au moins, quand on est content de la taille, hauteur, etc… on maçonne.
  • Bordure de plessis. A venir


Bouteille arrosoir

Un petit arrosoir précis et bon marché. Utilisez une bouteille d’eau en plastique avec un bouchon plastique ; percez le bouchon avec une aiguille chauffée à blanc. Et voila ! Arrosoir très précis, dont le débit peut être contrôlé par la pression sur la bouteille, il est utile pour les plants repiqués car il permet d’arroser autour des plants sans les mouiller. La bouteille tient étonnamment longtemps, le bouchon est le premier à casser.


Les chats au jardin

Ils sont mignons nos amis les chats ; et ils nous débarrassent des souris dans la maison (bon, pas toujours). Mais dans un jardin ils peuvent provoquer quelques petits dégâts si on ne fait pas attention :

  • La litière : vous avez fini vos semis de carottes, la terre est fine et bien propre : quelle belle litière pour le chat qui va se faire un plaisir de labourer le semis. La solution : un grillage sur le semis, de la paille, des tiges sèches. A noter que si la terre est trop humide les chats ne viennent pas.
  • L’autoroute à chat : vous planter une nouvelle vivace, elle meure, ou ne pousse pas vraiment. On la remplace et c’est le même résultat. Il se peut que l’endroit de plantation se trouve sur un ‘chemin à chat’, c.a.d. le chemin que les chats ont décidé de suivre pour aller je ne sais où, et le passage répété des félins empêche toute végétation de prospérer. La solution : quelques branches de pyracantha ou autre épineux pour bloquer le passage. Dans notre cas, notre chat et les chats des voisins passaient dans un plate bande contre la maison ; il a fallu un an pour comprendre pourquoi rien ne prenait !
  • La sieste : vous remarquez un trou dans le couvre sol. Ou une plante qui est sous développée sur un coté. C’est probablement l’endroit choisi par un chat pour faire la sieste. La solution : comme précédemment, une branche d’épineux à l’endroit du délit fera l’affaire.

Les chats sont bienvenu au jardin, le tout est de bien savoir vivre ensemble ; voila d’ailleurs les chats du jardin :

Missy, la chatte de la maison
Caline, la chatte d’un voisin, vielle habituée du jardin, qui vient de finir de nettoyer le BBQ


Graines bon marché

Certains magasins d’alimentation vendent des graines en vrac. Ce sont en général des graines pour pâtisserie, ou aromatiques. Et cela à une fraction du prix des graines en sachet individuel des jardineries. La germination n’est pas garantie (surtout si les graines sont rôties !) ; mais nous avons eu du succès avec des graines de coriandre, pavot et lin.


Grillage vert : lierre, passiflore

Pour les petits jardins, le lierre grimpant sur un grillage fait une haie mince et opaque. Au début quand le lierre vient d’être planté et est trop petit pour cacher la vue, mettez des canisses ou autre pare vue temporaire. Après quelques années le canisse c’est désintégré mais le lierre a pris sa place.
Une petite taille annuelle est juste nécessaire.

La passiflore fait aussi des haies minces, mais n’est pas persistante en hiver.


Insecticide naturel

A venir


Piquet pour goutteurs

Il est quelquefois nécessaire de surélever les goutteurs d’arrosage. Des piquets sont à la vente, mais ils sont souvent chers, inesthétique, ou de la mauvaise taille. De simples bambous peuvent servir de piquets pour maintenir des goutteurs montés en fin de tuyaux de 1/4 de pouce..

Le diamètre intérieur du bambou doit pouvoir faire passer le tuyau (environ 8mm), ce qui correspond à un diamètre extérieur de 14 à 18mm. Le haut du piquet est coupé à 5cm d’un nœud, le bas juste au dessous d’un nœud. Entre les deux gardez au moins une section complète, voir plus si nécessaire. Avec une mèche de 8mm percez le nœud supérieur au centre. L’entrée du tuyau est faite en milieu de section, en perçant 2 ou 3 trous dans la paroi. Si le tuyau doit traverser un nœud autre que le dernier, il faut percer juste avant/sur/juste après le nœud, et nettoyer pour laisser un passage (C.f. photo). Enfin percez le nœud inférieur avec une mèche de 5mm pour accueillir le support.

Le piquet est maintenu au sol par un morceau de treillis de dallage (fer de 5mm) coupé en croix, 10cm vers le haut (partie insérée dans le bambou) et 20cm vers le bas (partie à planter dans le sol).


Les ronces

Il nous arrive régulièrement d’avoir des ronces qui s’installent là où on ne les attend pas. Le seul moyen propre de s’en débarrasser est de les déraciner, mais ce n’est pas toujours facile, et on laisse souvent des morceaux de racine qui ne demandent qu’à repousser. Voila une méthode assez efficace pour tuer les ronces :

Il faut que les ronces soient assez développées pour avoir au moins une tige principale (en général ce sont les tiges qui forment des arcs de cercle, pour se marcotter et propager le plant). D’une main je prends une ou plusieurs des ces tiges, de l’autre main je les coupes au sécateur, j’enlève les feuilles, et je les plonge dans une bouteille de verre remplie d’eau saturée de gros sel (environ 1cm de sel au fond de la bouteille). La bouteille peut soit être attachée aux rameau de ronces et pendre en l’air, soit être plus ou moins enterrée.

Après 1 mois, ronces qui poussaient dans un pyracantha

Après un mois environ la ronce, les racines, et tout le reste sont mort. La méthode marche aussi pour d’autres arbustes sauvages qui viennent se ressemer là où il ne faut pas.

A noter que la méthode demande trop d’effort si le massif de ronces est trop important, et que les gros ronciers (tiges plus grosses qu’un doigt) peuvent réussir à survivre.


Souches au BBQ

Pour dévitaliser une souche (et la réduire en taille), rien de mieux qu’un BBQ dessus ; faire un cercle à 20cm autour de la souche en parpaings ou galets, faire brûler pendant plusieurs heures des petites bûches ou branches de manière à obtenir une grosse quantité de braise, et voila, on peut sortir les saucisses ! Pour beaucoup d’espèce la chaleur du feu va tuer la souche. C’est pratique et agréable.

Souche avec traces du feu ; la souche n’a jamais plus fait de rejet, mais par contre un rejet venant d’une racine plus profonde est apparu à 1m de la souche.